Demain Film Critique Essays

Une équipe de trentenaires parcourt le monde pour dénicher les bonnes pratiques qui donnent des résultats afin de sauver notre planète – en pleine « crise existentielle » – de la disparition d’une partie de notre humanité dans moins d’un siècle…

L’Homme est un atout pour lui et la planète

Ils n’ont pas chômé nos aventuriers, affolés par une terrible étude américaine qui prédit le pire pour nous pauvres humains – enfin surtout pour nos descendants – puisqu’en 2100 l’humanité sera confrontée à une crise telle que sa survie sera engagée, un peu comme cela avait été théorisé pour le peuple de l’île de Pâques… Mais rassurez-vous, nos aventuriers en ont marre des films catastrophes et ils ont décidé d’inverser cette tendance « armageddonesque » pour positiver et clamer comme cette enseigne de la grande distribution : j’optimisme ! Caméra à l’épaule et micro sur une perche, ils sont partis à la rencontre d’une foule de personnalités réparties sur dix pays et trois continents, et qui se battent avec leurs armes bien à eux pour rendre la Terre plus belle et plus durable.

Et surprise, l’équipe française ne s’est pas arrêtée aux seules solutions écolo-centrées mais a déployé son inventaire à la Prévert sur les thèmes de l’économie, l’éducation ou encore la démocratie. Chapitre après chapitre, le métrage prend bien soin de lier chaque partie par des transitions qui nous convainquent de leur interaction. Mais cette nécessaire prise de conscience est-elle réalité aujourd’hui ? Certainement. Donne-t-elle des résultats autres que locaux ? On est moins catégorique tant les exemples étudiés ne sont que des solutions éclatées aux quatre coins de la planète, isolées les unes des autres, prouvant qu’il manque certainement encore le plus important : que nos politiques au plus haut niveau les rassemblent, les portent et les fassent vivre ensemble.

Néanmoins, voir tous ces Anglais planter légumes et céréales dans les moindres recoins de leur commune, ces fermes péri-urbaines apporter des denrées aux habitants d’un Détroit sinistré, ce chef d’entreprise « écolonomiser » avec ses salariés, ces villes avoir leur propre monnaie pour pousser à la consommation locale, ce maire indien favoriser la mixité entre les castes et le travail partagé entre les villageois, on se rend compte que, finalement, aider la Terre à mieux se porter, c’est aussi aider l’Homme à mieux se connaître, à mieux s’accepter et à mieux vivre ensemble. Et si on avait trouvé là un moyen de rendre le monde meilleur, plus pacifiste ? Une bien belle leçon que ce documentaire éclairé nous enseigne. "Demain" ne nous incite pas seulement à changer nos habitudes de consommation – comme manger moins de viande et acheter bio –, il nous invite à l’action, à regarder plus loin, à partager avec les autres et à nous unir pour être plus forts.

Une belle manière de nous donner l’envie et surtout l’espoir de construire un monde écologiquement et socialement meilleur.

L’argument : Les auteurs ont enquêté dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer la disparition de l’humanité et surtout comment l’éviter. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain.

(C) Mars Distribution

Notre avis : Mélanie Laurent est une réalisatrice et une actrice bien connue. Sans doute sa notoriété lui a-t-elle permis de mener à bien ce projet et on ne peut que s’en féliciter. Pour ce faire, elle s’est associée à Cyril Dion qui, même s’il porte un patronyme célèbre, n’a rien à voir avec l’internationale Céline. Il n’est autre que le co-fondateur de l’ONG Colibris-Mouvement pour la Terre avec Pierre Rahbi. Tous deux sont des citoyens engagés et ils ont donc décidé d’associer leurs talents pour réaliser un documentaire afin de « réinventer le monde de demain à partir des meilleures solutions d’aujourd’hui ». Bien loin des discours anxiogènes et moralisateurs de ceux qui sont censés penser pour nous, ils ont choisi un ton ludique et pédagogique pour laisser quelques pistes qui pourraient bien aider la planète et ses habitants.
(C) Mars Distribution
Divisant leur film en cinq chapitres bien distincts (agriculture, énergie, économie, démocratie et éducation) mais néanmoins dépendants les uns des autres, ils sèment des petites graines (dans le but de faire de grandes forêts) dans tous les esprits. A l’aide d’images superbes et de scènes souvent pleines d’humour et de joie de vivre, ils démontrent que des solutions existent partout, souvent à la portée de tous. On y voit des hommes et des femmes de toutes nationalités et de toutes cultures créer ici des jardins communautaires, là-bas une monnaie locale, un peu plus loin des méthodes d’éducation parfaitement adaptées aux enfants. Plus personne n’est laissé au bord de la route. Chacun trouve sa place dans un monde où de nouveau, l’homme bien plus que le profit, est replacé au centre de l’humanité.
(C) Mars Distribution
Soutenu par une réalisation dynamique et agréable, Demain est un film nécessaire et porteur d’espoir. Il devrait être vu par tous, y compris et surtout par toutes les classes politiques mondiales. Il représente un véritable engagement pour les générations futures.
Plus de 500.000 spectateurs ont répondu présent. Le succès ne cesse de grossir.

Claudine Levanneur

0 Replies to “Demain Film Critique Essays”

Lascia un Commento

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *